Australie, Road Trip

EYRE HIGHWAY ET LA PLAINE DE NULLARBORD : LA GRANDE TRAVERSÉE DU DÉSERT


Qu’est-ce que la Eyre Highway ? La plaine de Nullarbor ?


La Eyre Highway est une route très impressionnante mais aussi très longue et ennuyeuse ( très très longue ). Cette route relie Port Augusta ( South Australia ) et Norseman ( Western Australia ). Quant tu traverses la Eyre Highway, tu passe obligatoirement par la plaine de Nullarbor, une vaste région avec rien du tout ! Même pas des arbres ! Nullarbor signifie « sans arbre » en latin, et bien on lui à parfaitement trouvé son nom. Tu vas conduire 1256 km avec rien sur ta droite, rien sur ta gauche, aucun arbre, juste des petits buissons (bluebush).

Petite anecdote marrante ! Le premier Européen qui a traversé la plaine de Nullarbor en 1841, Edward John Eyre, à quand même décrit cette endroit comme une : « anomalie hideuse, une erreur de la Nature, un paysage de cauchemar ». Ça donne envie ! Ils avaient pas les 4×4 rooftent à cette époque là.


Quoi voir et quoi faire ?


La grande baie australienne


À ne pas manquer ! Il faut que tu te rendes au bord des falaises et admirer la grande baie australienne, celle qui sépare l’Océan Indien et l’Océan Pacifique. Les falaises peuvent faire jusqu’à 90 mètres de haut ! Quant à la couleur de l’eau, elle est magnifique, un bleu de ouf !
Si tu as de la chance tu pourras voir des baleines ou bien des lions de mers. Des paysages vraiment impressionnants que t’offre la Nullarbor Road.

Sur la route tu auras de nombreux panneaux t’indiquant des lookout et des points d’observations pour voir les baleines dont le Head Of The Bight Lookout mais qui est payant ( $15 adult | $12 seniors | $6 child ). Le meilleur moment pour les voir est entre Juin et Octobre. On s’est rendu aux autres lookout gratuits quelques kilomètres plus loin, car rien ne te garanti qu’en payant tu en verras.

La plus grande ligne droite d’Australie

Cette traversée comprend également la plus longue ligne droite d’Australie avec 146,6 km sans même une courbe ! Un tout droit face à l’horizon sans avoir besoin de tourner son volant qui se situe entre Caiguna et Balladonia. C’est très très ennuyeux et faites attention de ne pas vous endormir ! Vraiment faites attention !

Les points ravitaillements et essence


Tu vas t’en rendre compte vite, le prix de l’essence sur la Nullarbord Road est exorbitant, le prix au litre du 91 sans plomb peut atteindre les 2,10 $.
Après tu n’auras aucun problème à trouver de l’essence, bien qu’il n’y ait rien sur cette route, tu as des stations services à peu près tous les 100 km, les voici :

  • Penong (74 km de Ceduna) et une station Caltex
  • Nundroo (78,9 km de Penong) et une station Liberty
  • Nullarbor Roadhouse (144 km de Nundroo) Roadhouse
  • Eucla (196 km de Nullarbord Roadhouse) station BP
  • Eucla (196 km de Nullarbor Roadhouse) Caltex
  • Mundrabilla (65,9 km de Eucla) Liberty Roadhouse
  • Madura (116km de Mundrabilla) Shell
  • Cocklebiddy ( 90,8 km de Mundrabilla)BP
  • Caiguna (65,2 km de Cocklebiddy) BP
  • Balladonia (155 km de Caiguna : 90 Mile straight) BP
  • Norseman ( 218 km) BP
  • Norseman (218 km) Caltex

Où dormir ?


Tu vas voir que les free camps, ce n’est pas ça qui manque sur la Nullarbor Road, toutefois, tu as des campings payants avec douches et électricité si tu le souhaites. On te conseille étant donné que tu es un aventurier un vrai, un homme ou une femme de la nature qui n’a peur de rien, un backpacker un vrai, de dormir dans la brousse. C’est quand même un délire de dormir au milieu de rien et de voir passer tes amis les kangourous près de ta rooftent. Ce soir là j’ai dit à Vicko : « On voulait changer de vie en Australie, et bien on ne pouvait pas faire plus gros changement ». Dormir à la belle étoile, dans un endroit différent chaque soir, tous les jours prendre la route vers une nouvelle destination… La free life, la wild life !

Mais si tu es un aventurier qui aime son petit confort et qui n’est pas encore prêt à faire caca dans le bush voici une liste des campings que tu trouveras sur la route :

  • Point Sinclair Caravan Park
  • Penong Caravan Park
  • Nundroo Hotel Motel Caravan Park
  • Nundroo Hotel Motel
  • WA Border Village BP Station
  • Mundrabilla Roadhouse Caravan Park
  • Cocklebiddy Wedgetail Inn
  • Caiguna Caravan Park
  • Fraser Range Station
  • Norseman Gateway Caravan Park


Comment nous avons fait ?



On voulait vraiment parcourir ces 1405 km, soit 14h (de Ceduna à Esperance), le plus vite possible, donc on a divisé la route en deux. Le premier jour on a roulé 7h et le deuxième aussi. Sur la route on s’est arrêté deux fois à des lookout pour admirer les falaises, et pour dormir on s’est tout simplement arrêté à un free camp quand on en pouvait plus de conduire. Si vous ne vous sentez pas de conduire 7h d’affilé, faites le en 3,4,5 jours si vous le souhaitez. Nous, on avait qu’une hâte c’était d’arriver à Esperance !

Jour 1 : De Ceduna à Madura – 674 km Jour 2 : De Madura à Esperance – 732 km


Les conseils fantastiques de Cloé et Vicko

  • On ne conduit pas la nuit ! Vous verrez de nombreux panneaux, vous prévenant de la traversée possible de kangourous, de chameaux, d’émeus ou encore de wombat. De wombat ? Oui c’est moins connu que les kangourous mais vous pouvez aussi en apercevoir sur les routes, en bref c’est un gros rongeur poilu qui fait la taille d’un chien.
  • On achète du produit anti-mouches car elles nous ont bien fait chier celles-là. Et on achète de l’anti-moustique aussi, car quand c’est plus les mouches à la nuit tombée, c’est les petites bestioles attirées par ta lampe, ta seule source de lumière que tu es obligé de garder allumée, car encore une fois tu es dans le désert.
  • Télécharge une playlist de fou parce qu’on capte pas très bien (humour). Oubli ton téléphone, c’est le désert y’a pas la 4G !
  • Achète des jeux de sociétés pour passer le temps quand tu as installé ton campement.
  • Rempli un ou deux jerricanes d’essence pas cher avant de partir.
  • Profite un max des paysages que tu vois car cette traversée, crois nous bien, tu ne la feras qu’une seule fois.


Conclusion et ressenti



Ce fut un périple assez éprouvant et cher, mais nous l’avons fait ! C’était quelque chose que nous voulions faire dans notre aventure australienne. Une fois mais pas deux ! Cette traversée nous a coûté très cher en essence et elle était très très ennuyeuse. Si vous décidez de la faire, trouvez un convoi avec plein de potes et de backpackers, ça fera plus de monde pour se relayer le volant et pour partager le prix de l’essence.

On est content de l’avoir fait, on a pu voir le désert, le vrai, c’était très impressionnant, et nous avions le budget pour le faire. Un critère très important ! Mais si tu ne l’as pas et que tu dois traverser l’Australie, prend l’avion !

2 réflexions au sujet de “EYRE HIGHWAY ET LA PLAINE DE NULLARBORD : LA GRANDE TRAVERSÉE DU DÉSERT”

    1. Salut Nad,

      Étant donné que nous avons dormi uniquement dans des free camps, nous avons dépensé uniquement en essence environ 300 AUD. En sachant que notre 4×4 consomme beaucoup d’essence ( +/- 13,5L au 100Km) et que le prix de l’essence peu atteindre les 2,10 AUD par litre dans cette zone.
      C’est pourquoi nous conseillons de remplir un jerrican d’essence dès que l’on trouve une station où les prix sont au plus bas. L’application Fuel Map te permet de repérer à l’avance les prix et la localisation des chaque station.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s