Non classé

ASCENSION DE NUIT DU MONT BATUR

C’est quoi le Mont Batur ?

Mont Batur



Le Mont Batur est un volcan actif dans le nord de Bali dont le point le plus élevé se trouve à 2 152 mètres d’altitude et dont la dernière éruption remonte à juin 2000. Nous avons eu la chance de faire l’ascension de nuit de ce volcan afin d’y observer le lever du soleil. Juste au bord du cratère !


La Mafia du Mont Batur



Tous les jours plus de 1.200 personnes en font l’ascension pour y voir le lever du soleil. Cet énorme engouement touristique a fait apparaître une vraie mafia de guide qui contrôle toute la région autour du
volcan et également son ascension.

Le Mont Batur est devenu un gros business entièrement géré par la mafia de guide.

Pour être clair, si vous voulez faire l’ascension par vous même ( car c’est tout à fait faisable techniquement parlant ), on vous en empêchera et on vous demandera de payer et de prendre un guide. Beaucoup d’avis sur internet dénoncent des agressions sur les touristes qui essayent de grimper seuls.

Vraiment, on ne vous conseille pas d’essayer de faire l’ascension par vous même, les risques n’en valent pas la peine.


Comment faire ?



Vous pouvez tout simplement passer par une agence, et booker pour le jour que vous souhaitez. Le prix correct est entre 300 000 Rp et 400 000 Rp, ne payez pas plus ! Ils viennent vous chercher à votre hôtel, le petit déjeuner est compris, ainsi que le retour en navette.

Au final, c’est 25 euros, c’est pas si cher et vous avez le confort de pouvoir dormir dans la voiture à l’aller et au retour. Et oui le réveil est très matinal, 3h du matin !


Comment nous avons fait pour nous y rendre



Pour faire cette ascension nous sommes partis de Ubud, nous ne sommes pas passés par une agence touristique pour nous rendre au pied du volcan car nous voulions y aller de nous même et essayer de contourner la mafia du Mont Batur.

On s’est donc rendus jusqu’au mont Batur avec le scooter que nous avions loué à Ubud, la veille de faire l’ascension. Sur place on a vite compris que de venir par soi-même est une chose, mais faire l’ascension seul en est une autre.

Finalement, nous avons pris un guide, chez qui on a dormi d’ailleurs, car sans guide, tu ne passes pas le point de contrôle qui donne accès au volcan… Et on peut vous dire qu’il y en a beaucoup des gars qui contrôlent l’accès et qui vérifient qu’aucun touriste n’essaye de se rendre au sommet seul.

De plus, se lancer dans cette aventure seul et sans connaitre les lieux peut s’avérer dangereux, on peut vite se perdre ou se blesser, surtout de nuit !


Un magnifique lever de soleil




C’est parti pour l’ascension de nuit ! Petit dej’ à 3h du matin, rapide préparation et c’est parti pour 2 heures de grimpette dans le noir total. Avec un petit groupe de 12 personnes, munies d’une bonne paire de chaussures et d’une lampe torche, on s’enfonce tranquillement dans la forêt en suivant notre guide.

La marche n’est pas bien compliquée et le résultat en vaut la peine. On arrive alors vers 5h30 du matin au sommet du volcan, au dessus des nuages. Une fois au sommet nous avons tout d’abord enfilé nos pulls et manteaux car tu as beau avoir très chaud pendant l’ascension, arrivé là haut on peut te dire qu’il caille et pas qu’un peu !

Enfin, il n’y a plus qu’à profiter du lever de soleil, comme jamais nous en avions vu !

Nous nous sommes aussi rapprochés du cratère puisque il y a de la fumé blanche bien chaude qui remonte du fond du volcan, ça réchauffe !

C’est assez impressionnant de se retrouver dans cette fumée blanche juste au bord du cratère. La lumière du jour vient petit a petit. Se découvrent alors les nuages en contre bas et en face de toi au loin, un autre volcan qui parait tout petit vu d’ici. Les couleurs du ciel qui se mélangent avec les nuages à l’horizon sont à couper le souffle.


La redescente



Lorsque le soleil a fini de pointer le bout de son nez, le guide nous a proposé de redescendre maintenant ou de faire le tour du cratère et redescendre par l’autre versant du volcan. Alors que la moitié du groupe entame la redescente, tu te doutes bien que nous avons choisi l’option numéro 2.

Nous nous sommes donc retrouvés à cinq français, à peu près du même âge, accompagnés de notre guide de 20 ans, à faire le tour du cratère et à continuer notre aventure !

Notre guide était vraiment vraiment taré ! Dans le bon sens ! Il nous a fait descendre tout le volcan en courant, on s’est lancé dans un trekking de warrior. Heureusement que les membres de notre équipe étaient aussi partants pour le délire. C’était vraiment très fun et un peu dangereux aussi… On croit bien que notre guide avait vraiment envie de rentrer chez lui, à la vitesse à laquelle on est allé.


Bilan



Vous verrez que les avis sont très différents sur internet. Nous ce qu’on retient c’est vraiment un moment super, un lever du soleil en haut d’un volcan, pas commun comme souvenir. On a adoré ! Le fait d’en faire l’ascension de nuit, c’est vraiment l’aventure et on est très largement récompensé par ce qu’on voit.

Cette expérience nous a fait réfléchir également à la chance que nous avons. Notre guide avait 20 ans et il faisait cette ascension depuis 10 ans, tous les jour, pour gagner sa vie. Malgré cela il était super gentil et souriant. Alors arrêtons de nous plaindre pour rien et relativisons !

On recommande à 100 % l’ascension du Mont Batur, un beau souvenir de voyage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s